Les grotesques polychromes de la « Maison Cardinal »

 

Sous le premier encorbellement (avancée de l'étage), on voit une frise sculptée de grotesques polychromes.

 

Ces sculptures montrent la richesse du bâtisseur de cette maison, mais nous en avons perdu la signification. 

 

Elles ont probablement été exécutées par un atelier de sculpteurs travaillant pour des édifices religieux. On peut imaginer que ces compagnons ont transposé dans ce bâtiment civil les thèmes qu'ils réalisaient dans les sablières des églises.

 

Les sept personnages sculptés ici seraient peut-être une représentation des sept péchés capitaux ?